Toutes les informations pour devenir producteur d’énergie

Moteur des progrès scientifiques et technologiques, l’accès à l’énergie est un enjeu majeur pour un développement durable. De fait, l’énergie est indispensable à la majorité des activités humaines. Les énergies fossiles s’avèrent insuffisantes face à la demande croissante. De plus, avec un fort taux d’émission de gaz à effet de serre, l’exploitation des énergies fossiles est à l’origine de la destruction de la couche d’ozone. Pour pallier les problèmes d’indépendance énergétique et de réchauffement climatique, le recours aux énergies renouvelables s’impose. En effet, provenant des ressources naturelles inépuisables et n’émettant que très peu de gaz polluants, l’utilisation des énergies renouvelables comme sources d’énergie alternative est en pleine expansion. Au centre des préoccupations politiques, des mesures visant à encourager et à accompagner des investisseurs dans la production des énergies renouvelables sont mises sur pied.

Les populations de plus en plus conscientes du défi écologique auquel fait face la planète, adoptent des solutions d’énergie verte. Dans un souci d’autonomie énergétique et de réduction de facture d’électricité, comment devenir producteur d’énergie est une préoccupation récurrente chez de nombreux particuliers. L’électricité produite peut être utilisée pour une consommation personnelle ou être revendue à un distributeur agrée. Plus qu’un investissement financier, comment devenir producteur d’énergie est une démarche qui vous permettra de maitriser vos dépenses énergétiques et de contribuer au développement des énergies propres.

Producteur énergie, environnement, écologie

Des solutions pour tous

Location du toit ou du terrain

Solution économique la plus simple, elle consiste à un particulier à louer son toit à des tiers pour une installation des panneaux photovoltaïques. La location de la toiture offre l’avantage au particulier de ne pas se préoccuper des démarches administratives, sans financement mais pour un retour d’investissement au bout de 8 ans.

Investir dans une installation

Investir dans une installation est une solution au coût relativement élevé pour une rentabilité à moyen et long terme. Le producteur devra remplir un dossier complet à soumettre aux autorités compétentes.

Investir dans une installation collective

C’est une démarche en groupe dans le but d’installer des moyens de production d’électricité sur des bâtiments collectifs en vue d’une redistribution entre les différents membres.

Producteur énergie, environnement, écologie

Devenir producteur d’énergie : le type d’installations

Panneaux solaires

Les panneaux solaires sont les installations les plus utilisées pour l’auto-reproduction électrique. On dénombre de plus en plus d’installations photovoltaïques résidentielles. De fait, pour des toitures jouissant d’une bonne exposition au soleil, une installation photovoltaïque offre un rendement moyen de 30 % à 60 % voire 80 % avec l’utilisation d’une batterie de stockage. Composée en moyenne de 14 panneaux, la production d’énergie photovoltaïque est une activité rentable avec un coût d’investissement initial de l’ordre de 6000 euro pour un retour d’investissement de 500 euro/an.

Éolienne domestique

L’installation des éoliennes domestiques pour la production de l’électricité est propice dans une zone exposée aux vents. Ce sont des éoliennes à axe de rotation vertical adaptées en régions urbaines avec des pales de moins de 8 mètres de haut pour une puissance comprise entre 100W et 20 kW. Avant toute installation, une étude de vents est impérative pour une disposition optimale de l’éolienne captant des vents minimums de 10 à 15 km/h nécessaires pour la production électrique. Le coût total d’une installation éolienne est de 10000 à 40000 euro avec un retour d’investissement au bout de 15 ans.

Eco-générateur

L’éco générateur est une chaudière à microcogénération qui produit de l’électricité et de la chaleur à l’aide de combustibles. L’énergie mécanique produite est ensuite convertie en électricité par un alternateur. Ce système a un coût de 10000 euro pour une couverture des besoins en électricité d’un ménage.

Autres formes d’énergies

La production des énergies hydrauliques ou encore la biomasse et le biogaz nécessite des investissements couteaux également. Bien se renseigner auprès des acteurs du secteur avant de se lancer.

Les formalités administratives

L’activité de production électrique requiert la délivrance d’un certain nombre d’autorisations en fonction du type d’installations utilisées pour la production de l’électricité.

Autorisations d’urbanisme

L’autorisation d’urbanisme est un document qui atteste du respect des obligations du plan local d’urbanisme par le projet porté à son étude. Concernant principalement l’utilisation du sol, l’assainissement et l’architecture, l’autorisation d’urbanisme implique le respect des règles d’obligation d’affichage du projet sur un panneau à l’extérieur, l’obligation de conformité par le maire du respect des normes et exigences et le droit de recours d’un délai de deux mois au cours desquels une personne extérieure au projet a le droit de contester la régularité dudit projet. Ainsi, l’installation des panneaux solaires dépendra notamment de la localisation de l’ouvrage, de la hauteur ainsi que de la puissance. L’installation des éoliennes quant à elle n’est conditionnée que par la hauteur des ouvrages. Un permis de construire est exigé pour toute installation éolienne de plus de 12 m de haut. Pour installer des équipements de production d’énergie autres que les panneaux solaires et les éoliennes, il est nécessaire de disposer d’un permis de construire et une notice d’impact environnemental et sanitaire.

Autorisation d’exploiter

L’exploitation d’une installation de production électrique est soumise à autorisation administrative. La demande d’autorisation adressée à la direction générale de l’énergie et du climat comporte notamment les noms, prénoms et domicile de la personne physique ou la dénomination , la forme juridique et l’adresse du siège social pour les personnes morales, les caractéristiques et la localisation de l’installation de production. Les installations de faible puissance sont exemptes d’autorisation d’exploitation. Ainsi les installations fournissant une puissance électrique inférieure ou égale à 12,5 Mw, et les éoliennes d’une puissance inférieure ou égale à 30 Mw sont dispensées de dépôt de demande d’autorisation.

Autorisation pour les installations classées pour la protection de l’environnement

Raccordement

Le raccordement de l’installation de production électrique est réalisé par l’entreprise ERDF. Pour ce faire, un dossier complet comprenant les différents formulaires dûment remplis devra lui être soumis pour étude.

Vente de production

On distingue deux possibilités de vente de production : la vente du surplus en cas d’autoconsommation de l’électricité produite et la vente totale. Pour bénéficier du droit de vente de production électrique, une demande de certificat pour le droit à l’obligation d’achat doit être adressée auprès de la DREAL ou de la DRIEE. Subséquente au certificat, l’obtention d’un contrat d’achat à EDF Obligation d’achat est indispensable pour la vente de production. Les tarifs de l’OA dépendent de nombreux facteurs, il convient de bien se renseigner en amont.

Les avantages de l’autoproduction

Voilà pourquoi devenir producteur d’énergie est une démarche qui offre bien d’avantages. En plus des économies sur la facture d’électricité et du contrôle sur sa consommation énergétique, le producteur dispose d’une indépendance énergétique relative. De plus, son patrimoine connaît une valorisation certaine du fait des installations aménagées. Enfin, en plus d’être une activité rentable, la production d’énergie renouvelable permet la préservation de l’environnement.

N’hésitez pas à consulter la composition complète du dossier via le site et les modalités de EDF Obligation d’achat .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *